Confédération des Associations des Producteurs Agricoles pour le Développement

Bujumbura : Lancement du Projet de la gouvernance alimentaire

Depuis leur création, les Organisations Paysannes (OP) de l’Afrique orientale travaillent pour les intérêts des producteurs agricoles. Ces OP offrent des services sur l’accès aux marchés, le développement des chaines de valeur, et plaident pour la formulation des politiques agricoles qui répondent aux besoins des agriculteurs.

C’est dans cette optique que la Fédération Est-Africaine des producteurs agricoles, EAFF en sigle a organisé un atelier de lancement du Projet de gouvernance alimentaire à Bujumbura. Ce projet est financé par l’Union Européenne (UE) et il sera mis en œuvre par quatre pays dont le Burundi, le Kenya, la Tanzanie et l’Ouganda. La coordination de l’atelier a été assurée par la CAPAD, Organisation nationale membre de l’EAFF.

L’objectif global de ce projet est d’améliorer les opportunités des agriculteurs d’Afrique orientale à participer et à contribuer efficacement à la politique de dialogue sur la sécurité alimentaire pour une meilleure qualité de vie des agriculteurs. L’indicateur de cette réalisation pour l’objectif global est que les agriculteurs de l’Afrique de l’Est ont défini leur contribution au dialogue sur la sécurité alimentaire et la mettre en valeur au niveau régional, national et sous- national. La source de vérification sera l’existence et l’application des orientations stratégiques pour l’implication des OP dans les débats de politique sur la sécurité alimentaire.

Quant à l’objectif spécifique, il sera question de renforcer les capacités, l’engagement et l’efficacité des OP de l’Afrique de l’Est dans l’élaboration des politiques, ayant un impact sur la sécurité alimentaire et la nutrition. L’indicateur de cette réalisation pour l’objectif global est les messages élaborés dans les politiques stratégiques utilisés pour influencer le processus de prise de décision. Pendant l’atelier du lancement du projet, chaque Chargé des politiques au niveau national a présenté une base de données sur les politiques agricoles existantes en mettant en évidence les forces et faibles de ces politiques dans chaque pays concerné par le projet de la Gouvernance alimentaire.

Au niveau du Burundi, représenté par la CAPAD, le Chargé des politiques a évoqué les lois, programmes et stratégies suivants :

  • la vision 2025
  • le Plan National d’Investissement agricole, PNIA
  • le Programme National de la Sécurité Alimentaire, PNSA
  • la Loi régissant les groupements pré-coopératives
  • la loi portant organisation du secteur semencier
  • Loi portant réglementation de la production et la commercialisation des fertilisants et amendements des sols
  • Le Cadre stratégique de croissance et de lutte contre la pauvreté, CSLP II
  • Stratégie Nationale pour l’Environnement, SNEB
  • Stratégie sous sectoriel d’aménagement des marais et protection des bassins versant
  • Document d’Orientation Stratégique du Secteur élevage, DOS ELEVAGE
  • Etc.

Signalons que l’EAFF a présenté le plan du suivi-Evaluation pour le projet lors de l’atelier du Lancement du projet. Selon Mainza Mugoya, le Chargé des Programmes chez EAFF, ce plan consiste à mesurer l’état d’avancement des activités du projet, d’encourager la transparence et la responsabilité pendant la mise en œuvre, à préserver la capacité institutionnelle.

Au terme de l’atelier qui a duré pendant deux jours en date du 18 au 19 Mars 2014, à Safari Gate Hotel, les participants ont pris une courte visite à la coopérative rizicole de Maramvya à Mutimbuzi où ils ont rencontré les riziculteurs et rizicultrices de la région de l’Imbo.


Portfolio

Accueil du site | Contact | Plan du site |

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Partenaires  Suivre la vie du site Partenaires locaux et régionaux   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.6 + AHUNTSIC

Q. Rohero II, Rue KUNKIKO, n°27, Bujumbura B.P 24 | Tél.(+257) 22 21 79 02 – (+257) 79 952 176
e-mail : capad_shirukubute@yahoo.fr

Soutenu par la DGD (Belgique) :