Confédération des Associations des Producteurs Agricoles pour le Développement

Kayanza : Atelier de formation sur l’entrepreneuriat local

Depuis 2011 un bon nombre d’organisations paysannes a démarré un projet sur l’entrepreneuriat local en collaboration avec Agriterra. Pour cela, l’approche Promotion des Initiatives Economiques par la Participation Paysanne (PIEPP) est promue. En 2012 un premier atelier d’apprentissage et d’échange sur l’approche a eu lieu au Bénin (Sè) avec des représentant(e)s de 8 organisations paysannes. Une des recommandations de cet atelier était de l’organiser annuellement et de manière tournante. Au cours de cette année, cet atelier a été organisé au Burundi (Hôtel le PARADIS) à partir de 21 jusqu’au 27 Novembre 2013 et a connu la participation des représentants des OPs du Niger (FCMN et FUCOPRI), Mali (AOPP), Bénin (FUPRO), Togo (APCR), RDC (APDIK, UPDI et SYDIP), Rwanda (INGABO) et Burundi (CNAC et CAPAD).

Les objectifs de l’atelier consistaient à :

  • Capitaliser les expériences et promouvoir de l’apprentissage entre les OP en matière d’approche PIEPP sur les thématiques identifiées,
  • Permettre d’échanger d’idées, outils, méthodes et modules entre OPs,
  • Développer des stratégies de durabilité et de reproductibilité de l’approche.

Les débats ont été centrés autour de 6 thématiques à savoir : La démocratie et bonne gouvernance, l’autofinancement, le coaching, la mise en marché, la rentabilité économique et enfin la collecte et le traitement des données.

Leçons apprises

Compte tenu des thématiques développées, les actions menés au niveau des OPs doivent commencer par la base et les OPs doivent étudier comment pérenniser leurs activités. La démocratie et la bonne gouvernance, le renforcement du système de financement autogéré (MUSO), le choix économique des activités jugées plus rentables que les autres, la mise à marché à travers les ventes groupées via un marché bien organisé pour avoir des bénéfices importantes afin de pouvoir prendre en charge les animateurs travaillants pour ces OPs, le coaching ainsi qu’un système de collecte et de traitement des données ; telles sont les thématiques prioritaires développées au cours de l’atelier pour un développement durable de la base. La satisfaction des exigences au niveau de ces différentes thématiques nécessite une très bonne approche d’animation au niveau de la base. Les techniques d’animation dépendent non seulement de la capacité intellectuelle mais aussi des attitudes des animateurs. Il est donc important de sortir du cadre classique de formation avec des approches beaucoup plus théoriques pour adopter des cadres d’animation suivant la dynamique des groupes ou à travers des jeux tenant bien sûre compte de la vie courante au sein des OPs. Au niveau de chaque OP, des plans d’action basés sur les 6 thématiques ont été développés et débattus pour clarification. Ces plans d’action vont servir d’outil d’expression et de restitution des acquis de l’atelier de formation sur l’entreprenariat rural.

La formation a été d’une importance capitale pour les participants. La sensibilité de cette importance s’est fait sentir à travers les techniques d’animation qui ; du moins sont adaptées pour les adultes analphabètes et ces derniers constituent la grande majorité de notre groupe cible. Une telle approche d’animation est donc à vulgariser et à recommander aux animateurs. L’autre importance de l’atelier réside au niveau de l’importance de thématiques traitées pour une autonomisation des OPs engagés dans l’entreprenariat. En effet, d’aucun n’ignore que sans démocratie et bonne gouvernance, sans financement durable, sans système de mise à marché fiable, sans système de coaching adéquat, sans approche adaptée de calcul de rentabilité et sans enregistrement et traitement régulier des données, loin s’en faux de dire que l’entreprenariat soit possible. Ce sont de telles thématiques qui doivent être régulièrement débattus (au sein des OPs) et de façon adaptées pour faire de la base des OPs une fondation solide permettant de construire des organisations économiquement fortes. Les plans d’action régulièrement développés (après chaque thématique débattue) serviront sans aucun doute d’outils de restitution à la base des acquis de l’atelier.


Portfolio

Accueil du site | Contact | Plan du site |

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Partenaires  Suivre la vie du site Partenaires internationaux   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.6 + AHUNTSIC

Q. Rohero II, Rue KUNKIKO, n°27, Bujumbura B.P 24 | Tél.(+257) 22 21 79 02 – (+257) 79 952 176
e-mail : capad_shirukubute@yahoo.fr

Soutenu par la DGD (Belgique) :